Spot de graffitis à ciel ouvert, la Digue du Large borde les chantiers de La Ciotat aujourd'hui symbole du savoir-faire dans le domaine des mégayachts.

Dès la petite impasse qui y mène, l'univers du street Art s'impose partout : sur le béton, l'asphalte, la pierre, le fer, les arbres, la poudingue et plus bas vers la mer, sur chaque énorme bloc qui constitue les centaines de mètres d'enrochement côté mer.

Du plus petit au plus grand, des graffitis qui parlent, qui disent, qui crient... qui témoignent de leur temps, de façon éphémère pour certains car sujets au recouvrement.

Ce tableau géant, anarchique, s'anime, se déverse dans un flot continu de couleurs jusqu'au bout de la digue , jusqu'à la cime de son vieux phare usé par les luttes d'antan et qui symbolise désormais une autre résistance.

pour en voir plus c'est par ici